Saby

Mont Blanc 1976 - Ar-Fou Hors Série N°1

Après ces années de bons résultats pour moi et le Neige et Glace tronqué des anciens (Papa et Jacques) je pense légitimement obtenir le volant de l'Abarth pour le Mont-Blanc. En plus Papa l'a gagné en National en 62 et l'a déja fait 6 ou 7 fois, il devrait être lassé, merde....!

Que nenni, d'obscures raisons administratives (faux permis non accepté par les commissaires vendus aux anciens*) me privent de mettre une correction à quelques locaux anonymes (Béguin-GTE gr1, Saby A110 gr4, Vincent A310 gr4, Dacremont Stratos gr4, Bonnamour Commodore gr1 grosses balloches et autres... ).

Etant rival de Bruno pour un volant chez Renault, j'ai pas envie de mollir...

De plus, y a quelques années, le futur patron de Renault-Sport (Gérard Larrousse, Dauphine 1093) s'est fait taper par mon papa (BMW 700 ) sur Chamrousse, donc je dois avoir ma chance, c'est sûr... (feuille de temps d'époque en ma possession...).

Finalement, je serais co-pilote d'une fourgonnette F6 d'assistance... (no comment..). Avec au volant le plus fou des mécanos : le chef d'atelier de mon papa...

Bof, y a plus con comme place... spectateur par exemple...!

Au parc fermé, croyant que je suis titulaire et ne voulant pas prendre une branlée par un jeune espoir (des émules de Darniche, déjà), des voix s'élèvent au sujet de la conformité de MON Abarth (un flexible d'échappement qui évite la casse et fait gagner 0,25cv). Pas grave, on vire la banquette AR et gagnons 2,5kg pour passer en gr2.

Départ, de noirs nuages couvrent les sommets et les sourires des ptits jeunes en caisses carrées couleur à chier se figent : y z'ont des pneus de 40cm de large et il va pleuvoir... Nous on a des Racing neige, usés mais étroits, hé hé hé.

Elle est pas belle la vie...?

Eh ben si, passe ke en plus de la pluie, il grêle et les chronos tombent : à part Saby, Béguin et quelques autres déja cités, mes papys torchent les R2 gr2 (vous savez, les caisses carrées couleur... enfin bref). Moi,je pense que j'aurais fait au moins un scratch mais ne dis mot et loue la performance des anciens (le respect sans doute).

Un peu plus tard, Béguin signera des Scratchs sous la pluie en Kadett gr1.

Moi, je suis toujours en 4L F6 donc ça compte pas...

Dans Bisanne, les Papys nous pêtent un chrono ( et un roulement de sortie de boite, optimistes sur un radier, c'est pas un GMC MON Abarth, m'enfin...). Donc l'Autobianchi de maman deviendra comptoir de pièces détachées... Pour organiser une assistance "d'usine", Michel RECH (oui, le génial chef d'atelier de mon papa, je vais pas répéter 20 fois) réussira à :

  • conduire la 4L F6 avec les dents (oui, comme Pantiaticci et Delecour),
  • à demi-étrangler un trainard de la main droite,
  • faire son chemin de la main gauche à grand coup de "pousse toi" (clé à molette),
  • trouver un collègue garagiste,
  • boire X binouzes (moi, Orangina, je kiffe pas trop l'alcool en fait)

(j'aurais dû faire une seule phrase,il a tout fait en même temps...)

  • démonter le cardan de maman (enfin, de sa voiture...),
  • le remonter sur MON Abarth,
  • le tout sans pénalisations....

Trop fort, mais je l'ai aidé un peu quand même...

Et dans le Semnoz (ça c'était une spéciale d'hommes...), oh quelle surprise, des tonneaux... Combien? Sais pas, quand on aime, on ne compte pas...! Donc : remorque, garage, maison...! Papy Jacques est en mode"dodo" et Papa en mode"Kiné" avec une main cassée...

Le rallye a continué sans nous et Bruno (ben oui, Saby) a gagné avec sa célèbre et très capée Berlinette noire. Papa lui bottait les fesses à l'écurie noire en 69. La roue tourne...

2ème Béguin et 1er gr1.

J'ai toujours 15 ans et ma vie de pilote PRO devant moi. Ils ont vraiment de la chance que je n'ai pas de caisse qui envoie du lourd... Ils ne le savent pas encore mais je serais champion du monde...


*(toute ressemblance avec un célèbre pilote du ROADRUNNERS RACING est fortuite, moi c'était un "faux vrai faux", Biz LOLO)