Michele ALBORETO

PLUS SUPERSTITIEUX QU' UN RITAL , TU MEURS ...

 

Une fois n'est pas coutume, c'est une histoire de F1 (si !) que je vais vous narrer, parce qu'elle me fait rire depuis longtemps :

 

  • Il n'existe pas de gens plus superstitieux que les Italiens et MICHELE ALBORETO n'échappait pas à la règle. (pour info, sachez au passage que pour un Rital, le chiffre maudit n'est pas le 13, mais le 17... mais je n'ai jamais su pourquoi)
  • Dans les années 80 , il y avait une forte colonie de pilotes Français, avec les Prost, Laffitte, Jabouille, Pironi, Tambay, Jarier, Arnoux, toujours en quête d'une farce à commettre, et foutant régulièrement le bordel dans les hôtels où ils se trouvaient, quel que soit le pays. Et d'autres pilotes francophones, comme Gilles VILLENEUVE, se joignaient souvent à eux pour participer ...
  • Nos joyeux drilles s'étaient aperçus dans les paddocks, qu'à tous les gens qui venaient lui souhaiter BONNE COURSE, Alboreto répondait en se touchant les "parties", comme ses congénères le font pour conjurer le mauvais sort ...
  • Et nos gugusses s'étaient passé le mot pour que, sur chaque grille de départ, lors de la mise en place, ils aillent voir Alboreto les uns après les autres pour lui dire :" Hé... Michele, au fait ... BONNE COURSE !!". Et le pauvre Alboreto de se malaxer copieusement les balloches , en maudissant les Français !

 

 

Pour rester sur les Italiens , Andrea de Cesaris, parlant de sa période chez LIGIER, racontait : "J'ai appris trois mots de Français chez Ligier : CON, MERDE, et... SOUSVIRAGE !!!"

 

Commentaires (2)

1. Spiros (site web) 12/03/2014

Knocked my socks off with kndeewogl!

2. christian 30/08/2011

tiens je savais pas que je parlais le "ligier" moi...

Ajouter un commentaire