RAGNOTTI

RAGNOTTI a récemment raconté une histoire (une de plus !) qu'on ne connaissait pas ....

 

Ca lui est arrivé à l'époque des 5 Turbo.

Il devait faire des essais de pneus cloutés, en vue du Monte- Carlo. Ca se déroulait au dessus de Monaco, assez haut, pour pouvoir trouver la neige .

Il embarque avec lui un ingénieur de Michelin, avec lequel il bossait depuis plusieurs années... Et sur la route, sèche à ce moment, qui les menait au terrain d'essais, ils bavardent, bavardent, bavardent... tout en prenant de la vitesse. La route étant plutôt rapide à son début, puis se resserrant subitement...

Déconcentré, ne pensant pas être déjà arrivé à l'endroit où ça resserrait et bien trop vite (il est en clous, n'oublions pas) le Jeannot se fait surprendre dans un virage, et tente de balancer l'auto pour la freiner... Peine perdue...

La route revenait sur elle même en laçet, après un petit pont... qu'il n'a jamais franchi !

La 5 Turbo, heurtant le parapet enneigé, s'envole, passe par dessus... et retombe de l'autre côté de la route, roues et suspension cassées !

Descendus de voiture pour voir les dégâts, ils s'apercevront qu'en dessous, IL Y AVAIT PLUS DE 500 METRES DE VIDE !!!

 

Il en rigole aujourd'hui mais il a quand même dû avoir une belle frousse ! Et l'ingénieur ? toujours vivant ? Comment ça va le p'tit coeur ?

 

Ragnotti et Andrié au Monte-Carlo, photo prise sur le site http://photo-voiture.motorlegend.com

 

Ajouter un commentaire